Sélection du message

mercredi 11 juillet 2018

Jean Giono et le pacifisme, rencontre avec Jack Meurant le 19 juillet à 19h00.


Librairie l'Arbousier à Lurs
jeudi 19 juillet 2018
à 19h00 


Jean Giono
« La guerre et l’amour »
Rencontre avec Jack Meurant
auteur aux éditions Parole de
« Jean Giono et le pacifisme »

mercredi 23 mai 2018

le jour d'Elmer

Samedi 26 mai 2018 de 9h à 10h

la librairie l’Arbousier à Oraison
avec L’École des loisirs organisent

Le jour d’Elmer





Lectures et petit atelier de coloriage pour 10 enfants de 3 à 7 ans maximum.

Des planches de coloriages et des masques à décorer sont à disposition des enfants.

(réservation conseillée au 0492786108, amenez vos trousses !).


Les deux meilleures réalisations seront récompensées

par une édition hors commerce numérotée et signée par David McKee.

Goodies pour les autres.

jeudi 10 mai 2018

Rencontre et dédicaces avec Clément Belin auteur et dessinateur de BD pour la parution de "Fortune de mer" le jeudi 17 mai 2018 à 19h00 à la librairie l'Arbousier à Oraison.


La Bourdon est un remorqueur d’assistance et de sauvetage en haute mer surpuissant. La Bourdon, dont l’équipage est composé de marins de la marine marchande, a été affrétée par l’État français pour assurer la sécurité du rail d’Ouessant. C’est le dernier espoir des navires en perdition au large de la pointe bretonne. Il existe d’autres unités de remorquage, à Boulogne-sur-Mer, à Toulon, mais pour tout le monde le sauvetage en mer, c’est la Bourdon, le fameux Saint-Bernard des mers ! Cette réputation, on la doit sans doute aussi à la personnalité charismatique de son commandant, Jean-Charles Bulros, qui a à son actif le sauvetage de centaines de cargos en perdition. Jonathan, jeune lieutenant venu de Marseille, arrive à Brest pour prendre son poste sur la Bourdon. Il fait la connaissance de l’équipage, depuis le commandant jusqu’au bosco, un personnage haut en couleurs lui aussi. Enfin, c’est l’heure de quitter le mouillage, paraîtrait que le commandant soit sur un « gros coup », dit-on dans les coursives, un navire gazier de 15 000 tonnes à la dérive. Dès lors, les négociations entre le capitaine du cargo et le commandant Bulros peuvent commencer…

Fortune de mer est un docu-fiction, raconté au plus près de la réalité du remorquage en haute mer. Les auteurs, Clément Belin et Costès, sont marins eux-mêmes. Lieutenants tous les deux, ils nous livrent, de l’intérieur, une connaissance précise et inspirée de la vie souvent bouillonnante à bord d’un remorqueur en mission…

jeudi 3 mai 2018

vendredi 27 avril 2018

Club des lecteurs de l'Arbousier

Première édition du nouveau club des lecteurs de l'Arbousier. Venez nombreux partager vos coups de cœur.


Un livre Une rose la fête de la librairie par les libraires indépendants de Lurs et Oraison.

Samedi 28 avril 2018, les libraires indépendants célèbrent la Sant Jordi, journée mondiale du livre et du droit d'auteur, en offrant un livre et une rose à leurs clients.

mercredi 11 avril 2018

Mémoire du vers à soie rencontre avec Jean-Pierre Pinatel le 19 avril à 19h30 à Oraison

Rencontre avec Jean-Pierre Pinatel le 19 avril à 19h00 à la librairie l'Arbousier à Oraison autour de son livre Mémoire du ver à soie en Haute-Provence. 


Mémoire du ver à soie en haute Provence de Jean-Pierre Pinatel

Dans les Basses-Alpes, au XIXe siècle, l’élevage du ver à soie – la sériciculture – a connu les belles heures d’un rayonnement national avec des personnages tels que Eugène Robert de Sainte-Tulle, pionnier dans cette activité, plein d’espérance et débordant d’innovation ; un peu plus tard, c’est Henri Raibaud l’Ange, devenu, par ses compétences, proche collaborateur de Louis Pasteur lors de la lutte contre les maladies des vers à soie.
Tout cela a contribué à une renommée méritée de la « graine des Alpes » et permis le développement d’une petite industrie prospère.
« Faire des magnans » et garder en mémoire, la vue des canisses grouillantes des vers à soie, le fin crissement caractéristique lorsque ceux-ci dévoraient les feuilles de mûriers, cela a marqué toutes les générations rurales de ce département jusqu’à la deuxième guerre mondiale.
C’est cette épopée bas-alpine de la soie, largement illustrée, que relate cet ouvrage