Sélection du message

vendredi 3 septembre 2010

Rentrée 2010, Le Front russe, Jean-Claude Lalumière


Enfin évadé de la maison de son enfance « marron », le jeune Boully décroche un poste au Ministère des Affaires Étrangères. Son but est d'utiliser le Quai d'Orsay comme un quai de départ vers les destinations lointaines aux sonorités pittoresques pour satisfaire sa passion du voyage. Hélas, du labyrinthe administratif et des couloirs obscurs de la diplomatie, les sorties ne sont pas évidentes. Surtout au « Front russe » : bureaux chargés, entre autres figures géométriques, des relations parallèles avec les leaders de l'opposition des pays en voie de création, section Europe de l'Est et Sibérie. Désillusions dérisoires. Un nouveau livre d'humour lumineux aux éditions du Dilettante.

Viktoria M.

1 commentaire:

Jean-Claude a dit…

Chère Viktoria,
Un grand merci pour cette mise en avant. En espérant que Le Front russe rencontre vos lecteurs.
Bien amicalement,

JCL